31, Bis Avenue de l'École d'Agriculture Gabriel Buchet,
34000 Montpellier
06 30 94 47 06
sebastien.magub@gmail.com

Petit déjeuner, peut-on s’en passer ?

Diététicien, Nutritionniste et Coach Sportif à Montpellier

Petit déjeuner, peut-on s’en passer ?

Un repas de moins en moins pris en France, et pourtant...

Un Français sur 5 ne déjeunerait pas le matin et un enfant sur 8 irait à l'école sans avoir déjeuné. De manière générale, le petit déjeuner est en perte de vitesse depuis 2003 selon les enquêtes du CREDOC (Centre de Recherche pour l'Etude et l'Observation des Conditions de vie).
Pourtant le petit déjeuner est un moment et un repas important dans une journée : après une nuit de sommeil et de jeûne et avant une journée d'activité, notre organisme a besoin d'énergie (dans l'idéal, il devrait bien apporter 1/4 de l'apport énergétique de la journée).
De plus, il nous permet de bien nous réveiller et c'est aussi l'occasion d'un moment convivial, en famille et un repas où on peut se faire plaisir.

Sauter le petit déjeuner, quelles conséquences ?

Sur nos performances physiques et intellectuelles ?

Les études ont montré que sur le long terme ne pas déjeuner le matin était à l'origine de fatigue (les "coups de mou"), de problèmes de concentration, de mémorisation et de comportement (ex : irritabilité). Cela peut donc être à l'origine chez l'enfant de mauvais résultats scolaires.
De plus, si vous n'avez pas mangé vous allez ressentir un petit creux en milieu ou fin de matinée et ce sera la tentation du grignotage, par exemple à la pause devant la machine à café.

Petit déjeuner et perte de poids

Par ailleurs, il a été mis en évidence que les personnes qui sautent le petit déjeuner vont avoir une alimentation plus grasse, plus riche. En effet, même si l'on ne cède pas à la tentation du grignotage dans la matinée et que l'on tient jusqu'au midi, notre organisme va alors naturellement nous inciter à consommer des aliments riches en matière grasse et en énergie.
Si l'on veut perdre du poids sauter le petit déjeuner n'est donc pas une option !

Alors, on déjeune quoi ?

   - Le petit déjeuner idéal, salé ou sucré selon votre convenance :

 - une boisson peu sucrée (thé, café, infusion, fruit pressé 100%),

- un produit céréalier si possible complet ou équivalent (pain, céréales, crêpe, pita, galette de maïs, pomme de terre, ...),

- un produit laitier (yaourt, lait, fromage blanc, fromage, petit suisse) ou équivalent végétal ou une source de protéines (jambon, blanc de poulet, œuf),

- un fruit frais de saison.

Que faire si l'on est trop pressé le matin ?

- Essayer de se lever 5-10 min plus tôt.

- Dresser la table du petit déjeuner la veille au soir

Et si cela n'est pas possible ou ne suffit pas : se préparer une collation à emporter (ex : porridge, milk-shake aux céréales maison, sandwich+fruit)

Et si l'on n'a pas faim le matin?

Certaines personnes ont en effet du mal à manger le matin, dans ce cas commencez léger notamment avec du liquide (par exemple une boisson tiède au réveil) et peu de solide puis testez d'augmenter petit à petit, le temps que le corps s'habitue. Vous pouvez également si cela est possible espacer un peu votre heure de petit déjeuner et le réveil puis avancer progressivement l'heure du petit déjeuner.

Si ce thème vous intéresse, vous pouvez également réécouter mon passage dans l'émission radio "La vie en Bleu" du 06 mars 2018 sur le sujet : "Petit déjeuner, pas le temps".

dapibus sed leo. et, risus. libero velit, eleifend